Encore une bien curieuse rencontre... un insecte que je méconnaissais totalement: l'araignée crabe rose des fleurs. 

Tranquillement assise, mon regard s'est arrêté sur la lavande du pauvre (de son nom sauge russe ou lavande d'Afghanistan) que j'aime bcp dans les jardins. Je me trouvais à 3 mètres env. de distance, j'ai remarqué une petite masse rose dans les fleurs violettes... intriguée, pensant à priori qu'il s'agissait d'une excroissance de fleur je me suis approchée et ai découvert cette drôle de variété d'araignée , jamais rencontré jusqu'à présent, clic clac Kodak,  je suis allée de suite chercher mon appareil...

la voici donc, dans en premier temps, en position de chasse, attendant sa future proie "les bras ouverts":

Image 12

je l'ai qq peu titillée pour la faire bouger, mais pas si simple, dès mon approche, elle se cachait derrière la tige ou la fleur, et le petit manège a duré un certain temps !!!

Image 2

ah, enfin une prise plus globale, où l'on voit bien ses mandibules ...

Image 4

et là d'un coup d'un seul, j'ai pu assister à la scène de chasse, impitoyable, suspendue à son fil....

Image 6

elle a eu vite fait bien fait de remonter sur une tige pour définitivement bloquer sa proie

Image 3

et là, plus rien n'était possible pour l'abeille....

 Image 7

Image

l'abeille était cette fois totalement sous l'emprise de l'araignée, et de son venin anesthésiant puissant. Il parait que ce venin à pour but également de liquéfier les tissus de la proie, pour que l'araignée puisse ainsi totalement les aspirer en guise de casse-croûte et ne laisser dès lors que la coque externe de sa victime... brrrrrrrr.....ça fait froid dans le dos....

Je suis restée bien dubitative devant ce triste spectacle, mais bon, la nature est ainsi faite....

Très bonne journée à tous et à bientôt.